Le jeu vidéo ne résiste pas non plus à la mode vintage.

Consoles d'antan, couleurs criardes et grands écrans pixel : aux derniers jeux ultra-réalistes présentés à la Gamescom Cologne, les amateurs de jeux vidéo s'empressent également de mettre la main sur les appareils d'époque qui ressortent du grenier.

Cette année, l'espace "retrogaming" n'a jamais été aussi imposant. Le public s'extasie devant les consoles d'un autre âge, les micro-ordinateurs et autres bornes d'arcade. "Cela me rappelle mon enfance et je me rends compte maintenant que les jeux de cette époque, bien que plus limités graphiquement, pouvaient aussi être complexes", rit Jackye Müller, un étudiant de 21 ans qui essaie d'attraper des bananes avec Donkey Kong, manette de Super Nintendo en main. Plus loin, un père initie son jeune fils au célèbre "Pong", un des premiers jeux vidéo d'arcade, datant de 1972.

"Le rétro est partout"

Dans les films, la musique, les voitures, les vêtements, alors pourquoi pas les jeux. "Les gens veulent continuer à s'amuser avec leurs amis et apprécient la facilité d'utilisation, le temps de chargement court et même les pixels de faible qualité", nous dit Christian Gleinser. Plus loin sur le chemin, on peut entendre une fanfare de bandes sonores allant de Sonic, Mario Kart en passant par Pokémon. Cet engouement pour le vintage est principalement du au vieillissement de la moyenne d'âge des joueurs qui marque un tournant : ceux des années 80 et 90 peuvent désormais partager leurs souvenirs avec leurs enfants. "Nous observons un retour de la cassette VHS ou du vinyle. En fin de compte, le rétrogaming s'inscrit dans cette tendance. Il n'y a aucune raison que les jeux vidéo ne s'inscrivent pas dans cette tendance.", déclare Fanny Renard du studio indépendant Goblinz.

Un effet de mode ?

Une mode qui a incité la plupart des fabricants de consoles à faire renaître leurs anciens modèles, parfois avec de grands catalogues de 30 ou 40 des plus grands succès de l'époque. Le dernier en date dans ce créneau est le japonais Sega qui n'a résisté à l'arrivée de la PlayStation et de la Xbox. Il proposera une version de sa Sega Megadrive, avec 42 jeux, à la rentrée scolaire. Elle rejoindra en boutique les deux consoles bien connues de Nintendo, la NES et la SuperNES ainsi que la première PlayStation, également de retour sur le marché. "Le fait que chaque fabricant réédite ses consoles avec de grands catalogues montre qu'il existe un vrai marché. Le cout de production est très bas, tout est déjà amorti depuis très longtemps.", souligne Laurent Michaud, Directeur des Etudes chez Idate.

Cependant, il est difficile de prédire si la tendance va persister ou non. L'arrivée de la réalité augmentée est phase de bouleverser le marché du jeu vidéo tel que nous le connaissons.

Photo by Didson Pexels

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *